"La paix n'est pas l'absence de guerre,
c'est une vertu, un état d'esprit,
une volonté de bienveillance,
de confiance,
de justice".

Spinoza

GIPRI
Bâtiment OMM 2ème étage
avenue de la paix 7 bis
CH-1202 Genève.

Avec le soutien de:
Ville de Genève

ANCIENS STAGIAIRES

Evaluations par les stagiaires

Noémie Lanternier:

“J’ai été très bien accueillie à l’Institut lors de mon arrivée et j’ai été très vite intégrée à l’équipe de chercheurs de la Fondation. Mon maître de stage, Mme Yvonne Jaenchen, s’est montrée disponible et m’a apporté un soutien sans failles pendant toute la durée de ma mission. De plus, j’ai bénéficié d’une grande indépendance dans le travail de recherche qui m’a été confié, que j’ai trouvé extrêmement intéressant. Je souhaiterais également souligner que j’ai beaucoup apprécié la confiance que le vice président de la Fondation, M. Galice m’a accordée, en m’autorisant à orienter mes recherches dans le sens qui me paraissait le plus porteur. Il m’a régulièrement fait part, ainsi que sa collaboratrice Mme Jaenchen, de commentaires et de remarques constructifs lors de mes comptes rendus. Cela m’a permis d’orienter mon travail de recherche de façon plus pertinente et de structurer ma démarche. Je garderai d’excellents souvenirs de mon passage au sein de la Fondation.”

Amaël Beauvallet

“Etudiant en droit international et en langue arabe. J’ai effectué d’août à mi-septembre 2009 un stage au GIPRI comme une première approche du monde de la recherche universitaire. Après une rapide présentation de la fondation, il m’a été proposé de travailler sur un des thèmes de recherches développés par l’institut ou de proposer moi même un sujet.J’ai décidé de me pencher sur la problématique des objets et débris artificiels présents dans l’espace. Juriste de formation, ce thème paraissait à première vue une gageure et il s’est révélé être une expérience intellectuelle très enrichissante. Sous la responsabilité du Professeur Gert Harigel, j’ai rassemblé et traduit en français les publications disponibles sur la sécurité spatiale afin de dégager les axes de recherches intéressant le GIPRI.J’ai pu profiter tout au long de mon stage de la disponibilité de l’équipe de l’institut, de leur expertise et des ressources disponibles à Genève. J’ai particulièrement apprécié la confiance qu’ils m’ont accordée et la grande liberté laissée dans la manière de conduire mes recherches. Illustrant cette confiance, ils m’ont proposé de continuer à travailler sur ce sujet en synthétisant et en analysant mon travail dans un article à paraître dans le prochain Cahier du GIPRI, rare opportunité pour un stage étudiant.”

Katie Madden

“I was an intern at the Geneva International Peace Research Institute from mid October to mid December of 2009. During that time, I researched Transboundary Rivers in the Middle East and North Africa, specifically the Tigris, the Euphrates, the Jordan and the Nile rivers. I looked at different dams and the consequences of both dams and the distribution of water between multiple countries. I then examined possible alternative sources of water as water becomes scarcer.I enjoyed my time at GIPRI. Not only did my supervisor Yvonne Jänchen, assist me in selecting a topic of research, I was also given a significant amount of freedom with respect to my research. Also, at the end of my internship, I had the opportunity to present my research to several members of the board of directors at the Geneva International Peace Research Institute. Overall, I believe that my experience at GIPRI was invaluable.”